Comment se protéger du vol de voiture sans effraction ?

Comment se protégez du vol de voiture sans effraction ?

Discret et d’une rapidité redoutable, le vol de voiture sans effraction concerne plus de 75% des délits. Il concerne le vol avec piratage électronique, autrement nommé mouse-jacking ou attaque par relais.

Les voleurs s’appuient sur des failles technologiques des véhicules.

Ils peuvent soit reproduire vos clés de voiture, soit, à l’aide d’appareils électroniques, ouvrir votre voiture sans effraction et la démarrer.
Découvrez trois solutions, efficaces et complémentaires qui empêchent l’ouverture et le démarrage de votre véhicule.

Solution 1 : l’étiquette qui masque le numéro de série de votre voiture

Sur de nombreux véhicules récents, le numéro de série de celui-ci est affiché en bas du pare-brise.

Avec ce numéro, il est tout à fait possible de reproduire un double de vos clés. Une astuce facilement réalisable, qui favorise le vol de votre véhicule sans aucune effraction.

Poser une étiquette de masquage du numéro de série entre la planche de bord et le parebrise de votre véhicule ne vous prend que quelques minutes et vous suffit à éviter ce type de falsification.

Ce même numéro de série apparaissant également intégralement sur la vignette du contrôle technique, il est également fortement recommandé de ne pas la coller sur le parebrise. A l’inverse de la croyance populaire, il n’est absolument pas obligatoire de coller la vignette de contrôle technique sur le parebrise, contrairement à la vignette d’assurance. La vignette de contrôle technique n’a même aucune valeur juridique, seule la vignette collée sur la carte grise et l’original du résultat du contrôle technique sont des documents officiels.

Malheureusement, les voleurs, munis d’équipements électroniques, ont bien d’autres astuces pour ouvrir et démarrer votre véhicule en toute discrétion.

C’est pourquoi, il est conseillé de compléter le masquage du numéro de série avec, entre autres, une protection de la prise OBD de votre véhicule.

Solution 2 : la protection OBD contre le vol de votre voiture

Le vol de voitures à l’aide d’équipements électroniques se multiplient, tant il est simple de s’en procurer et leur fonctionnement efficace. Ce type de vol représente maintenant 3 vols sur 4.

La technique est bien rodée. Muni d’un boîtier, le voleur pénètre dans le véhicule et branche un boitier électronique sur la prise OBD du véhicule.
La prise OBD, initialement prévue pour le diagnostic technique, est devenue une porte d’entrée détournée, et permet de reprogrammer une clé vierge en seulement quelques secondes. Le voleur n’a plus qu’à démarrer le véhicule.

La protection OBD bloque l’accès à la prise OBD de votre voiture. Elle s’installe sans sectionner de fils, ni endommager le véhicule. La prise peut toutefois toujours être utilisée pour une recherche de panne ou le contrôle technique du véhicule à l’aide de l’adaptateur fourni.

Solution 3 : l’étui anti-ondes contre le piratage de vos clés de voiture

Les voitures récentes, équipées de clés « main libre », permettent au propriétaire du véhicule de l’ouvrir et le démarrer en ayant simplement la clé sur lui. Lorsque les clés sont proches du véhicule, celles-ci communiquent avec et sont reconnues. Un confort pour les usagers, mais qui n’est pas sans risque.

En effet, la technique dite « de l’attaque par relai » est simple. Les voleurs (qui doivent être deux dans ce cas) interceptent ce signal à l’aide d’une première antenne et le reproduise à proximité de votre voiture à l’aide d’une seconde antenne.

Souvent, le premier voleur n’a qu’à se poster près de votre porte d’entrée (la plupart des gens laissant leur clé à moins de 2m de la porte d’entrée) ou vous suit discrètement après avoir stationné votre véhicule dans un parking. Son complice, pouvant se trouver jusqu’à 2 km du premier selon la qualité du matériel utilisé, est lui positionné près de votre voiture. Il n’a qu’à l’ouvrir et la démarrer, comme s’il avait la clé sur lui, un vrai jeu d’enfants…

La housse de protection anti-ondes vous préserve de ce type de piratage. Vos clés deviennent indétectables. Dans votre poche, votre sac ou à votre domicile, vos clés restent à l’abri.

Et les assurances dans tout ça ?

Face à ce type de vols de voiture en recrudescence, les assurances qui l’intègrent dans leurs contrats restent encore à la marge. Prouver le vol sans effraction peut s’avérer difficile.
Certaines assurances commencent à prévoir des clauses spécifiques au vol de véhicule sans effraction. Seulement, de nombreux assurés se retrouvent pris dans des démarches administratives sans fin pour arriver à se faire indemniser.

Les antivols contre le piratage électronique constituent désormais l’unique rempart de protection. Ils contribuent à ralentir les voleurs, devenant ainsi un élément dissuasif contre le vol de votre véhicule. En moyenne, un voleur abandonne le vol d’un véhicule si cela lui prend plus de trois minutes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Panier